AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Soit le bienvenue chez les Saints Invité
Le forum a changé de thème ! J'espère qu'il vous plait ! ^_^
Nous recrutons ! Tentez votre chance chez les Saints !
Amusez-vous bien sur notre forum et n'hésitez pas à participer ! Tout le monde y est invité !

Partagez| .

Arène de Durnambul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Spectre
Dieu de la mort
Dieu de la mort
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 22 Juin - 20:28

Spectre rigola mais espéra que Le Briseur n'était pas trop amoché pour leur premier combat de qualifiés, vu que ce dernier allait s'arranger pour tomber contre le Berserk.

_________________


FEEL MY POWER !!! :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 22 Juin - 21:31

Le groupe de bandit tenait tant bien que mal face aux autres combattants de l'arène mais il n'arrivaient pas à en blesser.

Gorgoto quant à lui avançait dans leur direction et les combattants restants dans l'arène libéraient la voie devant lui car aucun ne voulait l'affronter. Il allait bientôt atteindre groupe de bandit et leurs adversaires lorsque Rebeca cria
-Il arrive!! On n'a plus le temps de fuir.
Puis elle s'adressa aux hommes qui s'étaient arrêté d'attaquer les bandits pour voir arriver Gorgoto qui déjà lançait son boulet dans leur direction. Ils esquivèrent de justesse l'arme en roulant à terre.
-Il tape dans le tas sans distinction, si vous voulez survivre vous devez vous allier à nous.

Les 5 hommes acquiescèrent d'un signe de tête et avec les 10 bandits ils firent face à Gorgoto. Ce dernier lança son boulet vers eux mais ils esquivèrent en plongeant sur les côtés. Seul Rebeca qui était plus en retrait était restée dans l'axe en faisant un pas en arrière. Quatre des cinq hommes en profitèrent pour fuir.

Le dernier, un homme en armure brillante avec un bouclier et une épée qui semblait être un paladin resta. Les bandits pensant qu'une fois le boulet esquivé il était plus préférable de réduire la distance se lancèrent sur Gorgoto. Ce dernier utilisa son épée et la chaîne pour bloquer leur attaque et contre-attaquer. Il dévia l'attaque de 3 bandits avec son épée et bloqua le bras de 3 autres dans la chaîne, il envoya ensuite son boulet sur les 4 restants en prenant soin de bouger sa chaîne de façon à casser le bras des 3 ayant leur bras pris dedans. Un seul des quatre bandits visés eu le temps d'esquiver, les trois autres furent touchés et tombèrent au sol.

Les deux bandits proches de lui en profitèrent pour l'attaquer mais son armure, qui était faite en acier, résista au choc et ne fut que légèrement ébréchée par les coups pourtant portés à pleine force des deux bandits. Gorogoto lâcha ses chaînes soudainement et pris la tête des deux bandits pour les entrechoquer l'une contre l'autre ce qui créa une giclée de sang. La paladin en profita pour lui donner un coup d'épée dans le ventre. Une étrange lumière jaillissait de sa lame  et elle perfora l'armure de Gorgoto qui cria de douleur avant de lui donner un violent coup de pied que le paladin bloqua avec son bouclier.
Le choc le fit néanmoins reculer de plusieurs mettre ce qui permis à Gorgoto de récupérer sa double arme.

Le paladin avait été envoyé proche de Rebeca et le dernier bandit restant s'y était aussi précipité.
Rebeca leur dit à l'oreille
"N'esquivez pas et préparez votre contre-attaque immédiatement."
Cette phrase était surtout destiné au paladin car lui seul semblait capable de percer l'armure de Gorgoto.

Ce dernier lança son boulet dans leur direction et aucun n'esquivèrent. Le boulet stoppa sa course comme s'il avait heurté un mur.
Rebeca n'était pas une combattante mais elle maîtrisait un peu de magie, surtout de la magie de soutient comme ce bouclier magique, mais aussi quelques boules de feu qui n'étaient malheureusement pas assez puissantes contre quelqu'un comme Gorgoto.

Elle lui envoya un boule de feu au visage pour le déstabiliser pendant que les deux hommes l'attaquaient. Il dévia l'épée du bandit mais avant qu'il ai pu riposter, l'épée du paladin avait transpercée son armure mais cette fois au niveau du coeur grâce à un petit bond du paladin pour atteindre la poitrine du colosse.

Le paladin retira sa lame et Gorgoto tomba à terre.

Oh?!!! L'invincible Gorgoto serait-il tombé sur plus fort que lui?

Gorgoto se releva ensuite à la surprise générale et en premier lieu des 4 participants restant qui s'étaient déjà rapprochés du groupe de trois personnes pour les attaquer par derrière pendant qu'ils célébraient le fait de l'avoir vaincu. Son boulet frôla Rebeca sans la toucher et  percuta 3 des hommes, le quatrième l'évitant de justesse.

Il lança immédiatement son épée sur ce dernier homme  qui se la prit en plein front.

Oh!!! Quelle fin mesdames et messieurs. Gorgoto reste invaincu en Battle Royal et accroît encore sa légende avec pas moins de 23 morts à lui tout seul!!!!!

Le paladin regarda Gorgoto, il ne comprenait pas, sa lame avait pourtant transpercé son coeur. Puis il comprit en le regardant que le colosse était bien mort. Il regarda ensuite Rebeca qui lui fit un clin d'oeil en lui disant
"Merci de ton aide. Si tu l'affrontes je le ferais perdre t'en fais pas."


C'était la dernière technique que connaissait Rebeca. Elle n'était pas une nécromancienne de haut niveau comme l'homme qui avait ravagé l'un des round précédents mais elle était capable de contrôler le corps d'un homme mort. Par contre, elle ne pouvait en contrôler qu'un seul à la fois et cela lui demandait beaucoup de magie.

Ainsi quand elle arriva dans les loges de l'arène elle fit en sorte de Gorgoto aille dans un endroit ou personne ne pourrait le voir et elle relâcha son pouvoir. Elle le réutiliserait plus tard mais pour l'instant elle avait besoin de se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Grade:
Technique:
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Mar 23 Juin - 19:25

C'était l'heure,Tanatosos,un jeune adolescent de 17 ans venant de Kryzak qui s'était inscrit à la bataille royale la veille dans l'espoir de retrouver l’assassin de sa mère et des frères devait y aller,il devait se rendre à cette bataille royale .Il était 10H10,la bataille royale numéro 5 dans laquelle la femme se chargeant des inscriptions l'avait engagée devait commencer à 11H. Il avait pris le soin de bien manger et de bien s'hydrater depuis hier pour être en situation adéquate pour ce combat,ou plutôt ce carnage.

Cette femme se chargeant des inscriptions lui avait transmis gracieusement la liste des combattants engagés dans cette bataille.Ils étaient au nombre de 30 et il n'y avait pas que des inconnus. Tanatosos en connaissait même quelques uns ,à vrai dire il en connaissant 4.Il y avait tout d'abord,Eremos un combattant respecté de tous, 69 ans venant des montagnes célestes se battant avec une dague plus tranchante que tout disait-on.Le deuxième était une étoile montante du combat.Il avait pour nom Strausska,avait 30 ans,venait de Torgal et avait comme arme une lance .C'est le combattant qu'il redoute le plus.Le troisième ? Oxmos venait de la mer Lunaire,personne ne connaissant son âge mais il maîtrisait quelques sorts aquatiques qui pourrait noyé quelques personnes.Et enfin,le dernier est la seule que Tanatosos avait déjà croisé,c'était au 14ème Tournoi des Jeunes combattants il y a 2 ans qui était organisé à Aergol,son nom ?  Yumi,elle avait 16 ans à l'époque.Elle était belle,très belle,venait d'Aergol et Tanatosos avait totalement craqué sur elle et c'est pour cela qu'il s'était fait battre facilement en se fessant propulsé hors du terrain par une rafale de vent que lui avait envoyé Yumi. Tanatosos n'a jamais pu déclaré sa flamme à la belle femme et n'aurait jamais vraiment osé dans l'état actuelle des choses.

Tanatosos arriva à l'arène et entendait la foule  en délire qui criait "Strausska" "Strausska".C'est vrai qu'il avait quelque chose de spéciale.Le speaker le désignait même comme LE favori de cette bataille.Tous les combattants était dans l'arène,le combat pouvait donc commencé.

Speaker:"Je déclare ouvert cette 5ème bataille royale,bonne chance aux combattants.Je répète que seulement 4 combattants se qualifieront pour les combats singuliers à l'issue de cette bataille.Chers combattants,le combat peut commencé"

Tanatosos laissa dans un premier temps,les combats s'éliminer les uns après les autres tout en prenant le soin de ne pas prendre de coups,ce qui ne fut pas difficile au vu du faible niveau de la plupart des participants.Il prenait surtout le soin d'observer les 4 autres combattants. Eremos en avait déjà blesser gravement(combattants éliminés)  5 en 10 minutes grâce à sa science du combat,Oxmos,lui avait provoqué un véritable raz-de-marée qui a provoqué la noyade de 3 participants ne sachant pas nager. Strausska,fidèle à sa réputation avait déjà tuer 6 personnes au bout de 5 minutes et récupérait de ses efforts depuis 5 minutes. Yumi,quand à elle avait fait littéralement voler ses 2 adversaires au-dessus de l'arène,ce qui ravissait les spectateurs qui commençait à l'acclamer.

Il restait donc plus que 14 combattants,c'était l'heure pour Tanatosos de montrer ses capacités et le fait de passer inaperçu durant le début du combat l'ayant fatigué,il décida d'attaquer d'abord les deux larbins qui semblaient être épargné par le destin car leur chemin n'avait pas croisé celui des combattants les plus redoutables.Tanatosos ne voulant pas dévoiler ses pouvoirs aux autres participants décida de se défendre dans un premier temps.Une fois,s'être fait projeté au sol violemment et avoir ressenti une intense douleur à la jambe gauche,la même jambe qui l'avait fait souffrir il y a 10 ans lorsqu'il s'était fait attaquer par un loup .Les larbins viennent vérifié qu'il est bien mort mais à c'est lors de ce moment que Tanatosos décida d'attaquer et vexer d'avoir été projeté au sol par deux incapables,il décida de les transpercer avec son pic de glace éternel chacun leur tour.Le troisième larbin voulu les venger mais il se fit également transpercer.

Yumi,qui avait reconnu Tanatosos depuis le début s'attaqua à deux femmes ayant la quarantaine,elle les a fait sortir de l'arène comme elle avait réussi à le faire il y a deux ans avec Tanatosos . Une fois,cela fait,elle lança un regard complice à Tanatosos,qui lui renvoya,Tanatosos et Yuki avait le même plan,ils devaient s'attaquer à Oxmos pour pouvoir se qualifier tous les deux tout en sachant pertinament que l'un des deux se serait fait éliminé si cette alliance n'aurait pas eu lieu.

Eremos quand à lui attaqua sans relâche à coups de mains, de pieds un jeune homme arrogant qui pensant pouvoir gagner le tournoi .Strausska élimina trois adversaires rapidement car il avait hâte d'en découdre avec les adversaires dont il avait repéré la puissance.

Il restait donc cinq personnes,ce qui signifie que le prochain combattant qui abandonnera ou se fera tué ou qui ne sera plus en mesure de combattre sera donc éliminé.


Tanatosos:"Oxmos,tu sais,on t'aime bien avec Yumi,mais comme tu le sais,il faut qu'un combattant se fassent éliminé et soyons réalistes tu es le moins fort ici,je te laisses l'opportunité de partir de toi-même avec la vie sauve ou alors nous saurons dans l'obligation d'abréger ta vie avec Yumi. Que choisis-tu? "

Oxmos:"Petit arrogant,comment oses-tu me proposer cela.Je n'abandonnerais jamais quitte à le payer de ma vie"

Ce suit alors,après ce court échange,un combat dans lequel Oxmos se fessait dominé de minutes en minutes épuisé par la jeunesse de nos deux héros.Le coup qui coûta la vie à Oxmos fut cruel.En effet,après avoir esquivé une attaque d'eau,Yumi changea la pression de l'air autour de Oxmos,il ne pouvait plus bouger .Tanatosos se dirigea alors devant Oxmos et lui demanda une dernière fois "Es-tu sûr de ne pas vouloir abandonner ?"Oui,lui répondit Oxmos . S’en suit alors,une découpe du corps d'Oxmos en deux horizontalement devant le public venu assister à ce spectacle.

Speaker:"Mesdames et Messieurs , j'ai le plaisir de vous anoncer que les quatre combattants qualifiés pour la manche suivante sont: Eremos , le grand-père des montagnes célestes,Strausska,le tueur sanguinaire  de Torgal , Yumi la jeune femme aérienne venu d'Aergol et enfin Tanatosos,le vengeur au sang-froid venu de Kryzak. Vous pouvez les applaudir.."


Spectateurs:"Clap,Clap,Clap,Clap ....................................... durant une minute"

_________________

Devenir le plus fort est mon objectif et cela sans payer ni cheater. 
Peace And Love   Tiens une rose ! Make Love not War  

Petite signature sympa faite par Huo: 


Dernière édition par Tanatosos le Ven 26 Juin - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Dieu de la mort
Dieu de la mort
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Jeu 25 Juin - 17:17

Les derniers groupes passèrent et 4 participants en ressortaient vainqueur, dont un des frères ayant battu Sorgal lors du match 1 vs 4.

Le Lendemain prenaient place les premiers tours du tournois. Comme prévu le Briseur tomba contre Spectre pour venger son frère. C'était le premier combat de la journée, celui qui allait lancer cette deuxième journée de tournois. Spectre revu Aiden et bu le verre empoisonné sous les yeux du Briseur qui jubilait intérieurement. Le Berserk fit un clin d'oeil à Aiden et parti en direction de l'arène.

- Mesdames et messieurs bonjour !!!!!!! Voici la deuxième journée de combats, dorénavant les combats se dérouleront en 1 contre 1 ! Voici le premier combat de la journée: il opposera deux forces brutes ! Le Briseur contre Spectre !!! Encouragez-les !!

- Briseur ! Briseur ! Briseur !

- Spectre !!!

La foule penchait plus pour le Briseur, c'était un habitué de l'arène. Les deux combattants entrèrent par deux entrées différentes se faisant face, tout comme eux. Le Briseur était motivé de venger son frère. Spectre fixait Le Briseur. Le Briseur ressenti un frisson, le regard de Spectre était pesant et sombre.

- QUE LE MATCH COMMEEEEEEEEEEEENCE !!

Les deux adversaires continuaient à se fixer (musique d'ambiance: https://youtu.be/FMex4f8cwEY ). Le Briseur fanfaronnait au milieu de l'arène, faisant des poses montrant ses muscles et sa force, il était sûr de gagner et attendait que le poison fasse effet. Spectre restait immobile. Le tournois venait vraiment de débuter, le Berserk prenait dorénavant ses combats au sérieux, peu importe l'adversaire. Il n'avait pris aucune arme, juste ses poings. Spectre s'approcha, il dégageait une aura brutale et intimidante. Le Briseur tenta d'abord une droite, que Spectre esquiva en se penchant légèrement sur le côté. Il prit la tête du Briseur entre ses mains.

- Sache qu'on ne peut empoisonner un Berserk. Tu as commis l'erreur de truquer le combat pour tomber contre moi. Je ne supporte pas les bassesses de ce genre pour me vaincre. Tu n'auras pas une once de pitié de ma part, et je te le dis maintenant, tu vas mourir. Tu as attisé ma haine, c'est la fin pour toi.


Le Briseur se dégagea.

- Fe Fais FenFer mon frère, creFure !!

Il pris son élan et sauta genou en avant en direction de la tête de Spectre, qui balaya l'attaque d'un revers de main. Spectre posa son pied sur la main du Briseur au sol et lui décocha une droite. Le sang coula de la bouche du Briseur, ainsi que quelques dents. Spectra libéra sa main. Le Briseur en profita pour contre-attaquer et tenta le croche-pied sur Spectre. Ce dernier bascula et tomba sur le dos. Le Briseur se mit à califourchon sur Spectre et l'enchaina de coups de poings au visage. Cependant Spectre releva son torse sous la pluie de coups, comme si rien ne le gênait, Le Briseur tomba à la renverse sur le dos. Ce fut son tour à lui d'être matraqué de coups. Spectre se releva pour laisser le Briseur se remettre sur pieds. Ce dernier un peu sonné, tenta un high-kick sur la tempe de Spectre, il dût sauter pour l'atteindre mais l'avant bras du Berserk stoppa l'attaque, et il contre-attaqua par un coup de poing dans l'estomac et un coup de genou dans le menton. Le sang gicla encore une fois sous le choc. Briseur avait la tête en arrière quand il senti une main sur son crâne, le ramenant violemment face contre terre. Il se senti ensuite soulevé par la tête et pris une pluie de coups dans le ventre. Spectre laissait s'exprimer sa rage contre ce lâche. Il relacha le Briseur qui tomba à genoux devant lui.

- Pitié, j'abandonne, laiffe moi fifre... Ne me tues pas, f'ai compris mon erreur...

Spectre s'arrêta et s'amena à son niveau, il posa encore une fois les mains sur la tête de son adversaire puis s'adressa à la foule d'une voix grave et terrifiante.

- RETENEZ CETTE LEÇON !!! NE TENTEZ JAMAIS DE M'ÉNERVER OU DE ME TUER LÂCHEMENT COMME CET HOMME !!! VOUS SEREZ PUNIS DE LA MÊME MANIÈRE !!!

Les pouces des Spectres entrèrent dans la bouche du Briseur et prirent prise contre sa mâchoire supérieure, ses autres doigts sur le sommet de son crâne s'enfoncèrent dans celui-ci. Spectre poussa un cri lourd et grave pour libérer sa force, et tira sur ses bras vers l'extérieur. Le crâne du Briseur se fendit et se sépara en deux, tout comme son corps par la suite ( https://youtu.be/ljpBwguIqos?t=7m35s comme ceci !).
La carcasse du Briseur tomba au sol. Spectra scruta la foule tout autour, un silence pesant et morbide pris place, les spectateurs étaient choqués par cette scène.


- Retenez bien ceci, car un jour, vous vous en souviendrez quand vous serez sous une vague conquérante dont le nom de l'instigateur qui en ressortira sera le mien !!!! Je ne suis pas ici simplement pour gagner, mais pour inciter des guerriers à me suivre dans ma soif de conquête, et ainsi bâtir notre propre royaume, coute que coute !!!


Spectre se dirigea vers la sortie, avec une atmosphère lourde et lugubre autour de lui ( ambiance sonore : https://youtu.be/bYVX6b9svuE ) il n'était plus là pour s'amuser mais pour délivrer un message fort à ceux qui oseraient s'attaquer à lui. Le public resta sous le choc quelques instants encore, le temps de voir les nettoyeurs emmener la dépouille du Briseur déchiquetée en deux.

_________________


FEEL MY POWER !!! :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth
Gold Leo
Gold Leo

Messages : 462
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Grade: Silver
Technique: Râ's Al Ghûl Gorgonia
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Ven 26 Juin - 18:50

Après que les restes du Briseur ai était emmené par les nettoyeurs, le bruit reprenait place petit à petit, la plupart des conversations tournant vers la violence de Spectre. Le présentateur tenta tant bien que mal de faire continué le tournoi.

-Cher public!! Maintenant que l'arène est de nouveau praticable, laisser moi vous présentez notre deuxième combat du tournoi!!! Laissons place maintenant à Eremos du groupe 5 et à Arog du groupe 7!!!

Arog était un barbare venant des plaines d'émeraude, c'était un homme assez massif maniant une épée plutôt de qualité moyenne. Le combat commençait après  l'annonce du présentateur, Arog n'avait pas spécialement marqué le tournoi par sa réflexion, il se contentait de fonçer dans le tas et de tuer tout ce qui se trouvait sur son chemin. Eremos esquivé facilement tous les assauts de son adversaire et l'élimina au bout de quelques minutes seulement. le combat était plutôt ordinaire, rien de bien exceptionnel par rapport au précédent. Après que les soigneurs ai emmené Arog dans la salle de soin de l'arène, le tournoi reprenait.
Après une courte présentation des deux adversaires, le combat pouvait commencé. Le combat était bien plus serré que le précédent, le Paladin maniant bien son arme arrivé à contenir son adversaire qui se débrouillait tout aussi bien. Dés que le paladin était touché par son adversaire il profité de ses sorts de soin afin de ne pas être désavantagé. Cette compétence lui permis au fur et à mesure de prendre le dessus sur son adversaire qui lui se fatigué de plus en plus. Après un faux mouvement de son adversaire, le paladin lui mis un coup de bouclier qui mis K.O le guerrier.
Tandis que les employé de l'arène raccompagné l'homme inconscient, le public commençait de plus en plus à s'excité connaissant les deux adversaires du tournoi ...

-ET MAINTENANT!!! UN COMBAT QUE NOUS ATTENDONS DEPUIS 6 JOURS! UNE ANCIENNE STAR DE NOTRE FABULEUSE ARENE VA AFFRONTE L'UNE DES PERSONNES QUI L'A DETRONNE! FAITES PLACE DESORMAIS A CADOR ET A SOOOOOOOOORGAL! 

Les deux adversaires rentré chacun leur tour dans la zone de combat, Sorgal recevant une nouvelle fois une pluie d'insulte et de pierre lancé par le public.

-ça fait 6 jours que j'attends de pouvoir t'humilié et te tuer en public, j'ai bien fait d'attendre car aujourd'hui tu crèveras la bouche ouverte comme le Briseur !

Sorgal ne dit pas un mot, sortant tout simplement sont épée qu'il ne chargea même pas avec son électricité. Cador chargea Sorgal et tenta une succession de coup de poing tous esquivé sans difficulté. Il tenta ensuite une balayette, Sorgal saute par dessus et mis un coup avec le pommeau de son épée.

-Décidément tu es bien lent ..

- Grrr,  tu ne sais qu'esquivé, pas étonnant que tu sois resté en vie aussi longtemps!

-Tu n'as qu'à me touché.

Sorgal se mit droit pour bien montré qu'il n'esquiverais pas le prochain coup, mais il tenta de canaliser la foudre dans tout son corps afin d'en faire une armure. Cador frappa une première fois, mais reçu un premier coup de jus avant de pouvoir atteindre Sorgal. Il regarda son poing ne sachant pas ce qu'il s'était passer. Il frappa une nouvelle fois bien plus fort, Sorgal canalisa tout ce qu'il pouvait afin de rendre son armure bien plus puissante. Cette fois Cador fut projeté au sol tellement le choc était éprouvant, celui ci se roulé à terre se tenant le bras. Sorgal se rapprocha et regardé de haut Cador qui se trouvait à ses pieds.

-Maintenant c'est à mon tour de rire.

Sorgal fit tournoyé son épée pendant plusieurs seconde et frappa le bras droit de Cador qui hurla autant qu'il le pouvait en se tenant le moignon. Le sang coulait à flots, et on pouvait seulement entendre Cador hurlé à l'agonie. Sorgal le regarda quelque instant, chargea sa lame avec la foudre et la planta doucement dans le ventre de son ennemi. La foudre entra en Cador, son corps tremblait et au bout de quelques secondes à fumer. Une fois que celui ne bougé plus, Sorgal ressorti sa lame et la rangea laissant le cadavre de Cador sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Sam 27 Juin - 7:12

Précédemment : 

Il y eut un long silence dans l'arène à tel point que l'on pouvait entendre le vent soulever un peu la poussière du terrain. Le public ainsi que le présentateur furent médusé par la prestation de Sorgal. De timides acclamations s'en suivirent qui peu à peu furent remplacées par un déluge d'applaudissements, la réputation de Sorgal commencée à renaître de ses cendres.


- Magnifique mes amis ! Quel beau spectacle !  Cria le présentateur.
Finalement, notre champion n'a rien perdu de sa superbe ! J'ai toujours cru en lui, merci pour son retour triomphal. Encore bravo ! C'est ce genre de combat qui nous fera oublier l'incident de parcours dont il a fait preuve ces derniers jours ! Merci, merci champion ! Tu peux regagner les vestiaires à présent. 

Sorgal n'était pas dupe, il comprenait que tout tournait autour des Yrons et que la personne qui prédit la tendance des paris n'est autre que cet homme sur ordres de ses supérieurs. C'est cet personne qui en contact avec le public peu influencer le choix des parieurs. Tout en quittant l'arène Sorgal comprenait que la frontière entre l'ombre et la lumière était assez mince finalement.

- A présent sans plus attendre faites entrer le Nécrooooomancien et...et qui déjà ???

Présentateur regardant sa fiche
Pardon cher public, je disais faites entrer le Nécromancien et Ezaïkiéla !!!

Le nécromancien arriva le premier sur les lieux, il donnait l'impression de flotter à quelques centimètres du sol lors de ses déplacements.

- Bonjour Nécromancien ! Le public fut tellement surpris lors de la Battle Royale qu'il aimerait en savoir un peu plus sur vous. Peut-on à présent connaitre votre nom ? 

Le nécromancien au visage antipathique répondit froidement d'une voix grave
- Et bien soit ! L'on me donne plusieurs nom mais le plus connue de tous est Lazare l'impur.

- Mesdames et messieurs nous voici donc en présence de Lazare, voici un nom qui en fera frémir plus d'un ! A présent votre adver....mais...mais où est-il ? Ou devrais-je plutôt dire où est-elle ?

Du corridor des combattants apparue une silhouette mince vêtue d'une aube à capuche. Elle avança gracieusement jusqu'au centre de l'arène afin de se présenter.

- Bonjour, à qui avons-nous l'honneur ?

- i1rvn::l~" rvi::l~ n1i1?~, ,~~, 1'~i1~i/i1i, ~ii1 !!!

- Oulà ! ça va être compliqué, je pense que personne ici n'a compris votre langue !

- Pardonnez-moi, est-ce ainsi mieux ? Cela fait longtemps que je ne parle pas la langue commune des treize. Je me prénomme Ezaïkiéla et je viens de l'une des très haute micro-continent d'Aérgol. A ce moment, d'un geste vif elle retira l'aube qui la recouvrait.




Une légère armure couvrait à peine les parties de son corps, à sa ceinture une rapière comme moyen de défense et dans son dos deux splendides ailes blanches. Ses yeux reflétaient la pureté, le présentateur troublé par sa beauté mit un temps avant de lancer le combat.

- Euh...euh bien très bien ! Lazare et Ezaïkiéla vous connaissez les règles ? Et bien que le combat commence !  

Pendant qu'il quitta l'arène, les deux adversaires immobiles se jaugeaient du regard.

- Un séraphin ! Il ne manquait plus que ça à ma collection ! Tu es venue de si loin pour moi je suppose ?

- Oui, Lazare ! Le puissant d'Aergol en a assez du malheur que tu fais subir. Il m'a chargé du ré-équilibre des forces ! 

- Ahahahah ! Comme, il sera déçu quand il apprendra ce que j'ai fait à ton si beau visage.

Ezaïkiéla n'avait pas remarquée que Lazare avait déjà prit le dessus sur elle. En effet des dizaines de mains fantomatiques sortirent du sol et lui maintenait à présent les jambes.

- Ce combat sera vite finit, tu pourras bientôt prouver à ton créateur toute ton infériorité face à moi ! 

Elle se débattait mais il lui était impossible de s'échapper. Dans le lot, l'une des mains fantomatique grandit pour atteindre sa gorge et l'étouffer. Ezaïkiéla commencée à suffoquer.

- Ce...ce n'est pas encore finie Lazare ! Lança-t-elle avec difficulté
Elle sortie sa rapière et tout en s'agenouillant, la planta violemment dans le sol. Une lumière aveuglante jaillit, brisant ainsi l'emprise qu'avait le nécromancien sur elle, il s'en était fallu de peu.

- Tu es plus résistante que je l'aurais cru mais ce combat est vain, tu ne peux avoir le dessus sur moi.

- C'est ce que nous allons voir ! Ezaïkiéla se releva arme à la main et d'un battement d'aile fonça sur Lazare avec la rapière en avant. Au moment de l'impact ce dernier partit en fumée pour réapparaître de l'autre côté de l'arène.

- Trop lent ! Il va te falloir faire mieux que ça, séraphin.

Ezaïkiéla prit alors son envol pour se maintenir dans les airs à quelques mètres au dessus de Lazare. Elle avait le soleil dans le dos ce qui obligea son adversaire à mettre une main sur son front afin de ne pas être ébloui. C'est a ce moment précis qu'Ezaïkiéla, pieds en avant, plongea en piquet tourbillonnant sur Lazare. Le nécromancien prit le coup de plein fouet et fut projeté contre l'une des parois de l'arène. Il se releva péniblement, un main sur son bâton et l'autre sur son torse, puis rejoignit le centre de la zone de combat.

- Grrrrr ! Il y a trop de lumière faisons en sorte qu'elle ne nous dérange plus.

Lazare planta son bâton dans le sol, ses yeux prirent une teinte rouge puis il marmonna dans une langue inconnue, très vite le ciel s'obscurcit. Ezaïkiéla alertée par la tournure des événements présenta sa rapière, garde devant son visage. Tout en fermant les yeux, elle récita à son tour une incantation. Les deux combattants qui se faisait face disputaient à présent une guerre d'éléments, le ciel au dessus de l'arène était partageait en deux. D'un côté, de sombre nuages apparaissaient tandis que de l'autre un soleil radieux inondé de ses rayons le séraphin. La foudre s'abattit sur le bâton de Lazare lui procurant une lueur violette pendant ce temps, des rayons lumineux chargeaient en énergie blanche la lame d'Ezaïkiéla. 




Quelques secondes plus tard les deux adversaires se foncèrent dessus, leur arme en avant. Le choc fut violent, le sol de l'arène trembla, toute l'énergie cumulée dans les armes se libéra d'un coup sous les yeux du public qui retenait son souffle. Le ciel redevint enfin normal, les deux combattants séparés de leur arme se regardaient dans les yeux. Lazare eut un sourire de satisfaction en voyant Ezaïkiéla s'effondrait peu à peu. Elle avait accusée le coup du nécromancien car son allonge était bien plus petite. Quelques instant plus tard le séraphin tomba à terre inanimé. Lazare quand à lui, regagna  le coin des combattants sans même attendre le verdict du présentateur. 


C'était un moment de deuil, ni le public, ni le présentateur n'exprimèrent leur enthousiasme au contraire, il planait sur l'arène une ambiance pesante, le monde se rendait compte que l'obscurité pouvait vaincre la lumière. Une équipe vint ramasser la dépouille du séraphin.

- Victoire pour Lazare ! Fit le présentateur dépité seul au milieu de l'arène.
Accueillons dés à présent les prochains combattants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Dieu de la mort
Dieu de la mort
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Sam 27 Juin - 12:08

Pour la première fois de sa vie Spectre vu un séraphin, eux qui sont pourtant si rares sur les 13 royaumes d'en bas. Il était déçu que celle-ci soit tuée lors de ce combat, mais peu importe il fallait rester concentré pour la suite.

- Ce nécromancien présente de bonnes capacités... Heureusement que je n'ai pas eu à dévoiler plus que ma force brute jusqu'à maintenant, ça m'exposerait à des stratégies visant à contrer mes capacités cachées... Dommage pour lui qu'il ai dû dévoiler autant de choses dès le premier combat, pensa Spectre.

_________________


FEEL MY POWER !!! :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Dim 28 Juin - 7:39

Pendant ces combats, Rebeca était allé voir Thornald.
-Bonjour, tu te souviens de moi?
-Bien sûr.
-Si je viens te voir c'est parce que je t'apprécie beaucoup et j'ai un marché à te proposer.

Thornald la regarda en faisant comprendre qu'elle avait toute son attention.

-Alors tu affrontes Gorgoto au premier tour. Tu n'as aucune chance contre lui et ta côte est à 30 contre 1. Mais ce que les gens ne savent pas; sauf certains qui ont l'oeil; c'est qu'il est mort et que je le contrôle. Je pourrais le faire avancer très loin dans le tournoi, il est aussi fort que de vivant sauf qu'il ne ressent plus ni douleur ni fatigue. Cependant j'ai une autre idée en tête, avec la côte que tu as pour ce combat, si je mise sur toi on pourrait devenir riches. Et encore plus si tu rajoutes ton argent. Bien sûr on ne peut pas voter nous même ce serait trop évident mais j'ai déjà tout prévu pour la mise, il ne me manque plus que ton accord. Mais n'oublie pas tout l'argent qu'on pourrait avoir et ce qu'on pourrait faire avec.

Elle lui sourit en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Dim 28 Juin - 11:24

- Si je comprends bien, tu me proposes une alliance le temps d'un pari. Tu sais Rebeca, si je me suis inscrit au tournoi, c'est tout simplement pour régler mes comptes avec mon ancien équipage. Ce n'était pas dans mes objectifs de prolonger l'expérience, surtout que j'ai failli y passer la dernière fois avec ce maudit nécromancien.

Thornald fit les cent pas perdu dans ses pensées, il réfléchissait à la proposition de Rebeca.

...l'amélioration de mon navire me coûta presque tout les Yrons que j'ai gagné au jeu. Il est vrai que ne suis pas contre le fait de me refaire cependant la dernière fois que j'ai parié...

Puis il se tourna vers Rebeca

- Bon allez c'est d'accord, marché conclu voici 10.000 Yrons c'est tout ce qu'il me reste.

Thornald sortit ses économies qu'il avait pris soin de cacher dans sa prothèse et les donna à Rebeca, puis il lui serra la main en guise d'accord.

- Je comptais de toute façon déclarer forfait, alors un combat de plus ou de moins...surtout que là je suis sûr de connaitre le résultat à l'avance. J'espère pour toi que tu dis vrai, je ne voudrais pas finir comme tes compagnons de la Battle Royale...

Thornald lui fit un clin d’œil et lui tapota légèrement sur l'épaule en guise d’amitié avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Dim 28 Juin - 12:42

Rebeca récupéra l'argent et alla dans un petit vestibule pour se changer.
Elle avait bien fait de parler à Thornald, ça aurait été problématique s'il avait abandonné.
De plus avec son argent elle arrivait tout juste à 50 000 Yrons, elle avait économiser beaucoup d'argent pendant ses années avec les bandits en attendant le bon moment pour l'utiliser et c'était le bon moment.

Elle s'habilla avec les vêtements qu'elle avait dans son sac, de beaux vêtements de dame noble qu'elle avait acheté plus tôt dans une autre ville au cas où. Elle se mit aussi un masque, le genre de masque que les nobles peuvent mettre lors de bals masqués puis elle sortit se présenter au guichet sans que personne ne la remarque.

Bonjour, je voudrais faire un pari s'il vous plaît.

Elle parlait d'une voix hautaine comme le ferait une noble.

-Oui bien sûr madame, sur quel combat?
-Thornald contre Gorgoto.
-Combien voulez vous miser?
-50 000 Yrons.
-Très bien, la mise est enregistré.
-Vous ne me demandez pas le combattant?
-Eh bien... il est évident que c'est sur Gorgoto.
-Ah non, pas du tout, je mise tout sur son adversaire.
-Comment? Mais Gorgoto est un grand combattant et il a l'air plus en forme que jamais, vous avez bien vu la battle royale?
-Oui, je l'ai vue mais voyez-vous, je préfère parier sur les outsider. C'est mon petit pêché mignon, mon mari n'aime pas que je joue aux jeux d'argent mais j'adore le faire et surtout j'aime quand ça me rapporte gros.
-Oui mais là vous n'avez presque aucune chance de gagner. Que va dire votre mari?
-Il ne va rien dire, comme d'habitude je vais faire croire que nous avons été volé si je perd. C'est aussi pour cela que je cache mon visage. Par contre si je gagne je lui rapporterais 1 500 000 Yrons et il sera obligé d'admettre que les jeux d'argent peuvent avoir de bon côtés et aussi que je suis capable d'apporter autant d'argent que lui à la maison.

La guichetière était estomaqué, cette femme était décidément tout ce qu'elle détestait, elle utilisait l'argent de son mari et en plus pensait avoir raison de le faire derrière son dos. Elle ne serait pas déçue de la voir perdre tout son argent et décida d'enregistrer la mise comme la femme le lui avait demandé.

Rebeca repartit ensuite, elle se changea à l'abri des regards et rerentra dans les coulisses de l'arène en attendant le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth
Gold Leo
Gold Leo

Messages : 462
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Grade: Silver
Technique: Râ's Al Ghûl Gorgonia
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Dim 28 Juin - 19:06

Rebecca venait d'arriver dans les coulisses, mais les deux combattants c'étaient déjà dirigé en direction du centre de l'arène, une fois qu'ils étaient tout deux placé, le présentateur pris la parole.

-Laisser moi vous présentez notre 6ème combat! Voici Strausska venu du continent de Torgal contre .. euh .... *chuchottement* qui déjà? Comment ça on ne connait pas son nom?! *chuchottement* contre ce fameux géant dont nous ne savons rien hormis qu'il manie une immense hache pouvant coupé n'importe quel adversaire! Vous allez maintenant pouvoir combattre!

Le premier qui réagit était Strausska, avec sa vivacité il fonça droit sur le géant profitant de la bonne mobilité qu'il allait et qui faisait défaut au colosse. Avant que ce dernier n'ai pu bougé, Strausska planta sa lance dans la jambe du géant qui ne fut pas plus déstabilisé que ça. Strausska essaya de retiré sa lance de la jambe, mais rien n'y faisait elle était bloqué, il leva les yeux au dessus de lui pour enfin de compte apercevoir l'immense hache qui s'abattait sur lui et qui le coupa en deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkHuo
Pope Dohko
Pope Dohko
avatar
Messages : 1041
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 38
Localisation : France

Feuille de personnage
Grade: Gold
Technique: L'homme ivre ^^
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 29 Juin - 5:54

- Beuhhh, dégueuuuuu ! Le présentateur détourna le regard, pendant que l'équipe de nettoyage ramassée les deux moitiés de Strausska gisant au sol.

- Mesdames, messieurs faut vraiment avoir le cœur bien accroché pour faire ce métier. Et maintenant le 7éme combat !

Jung Bao alla rejoindre le présentateur, son adversaire entra dans l'arène à son tour, chacun de ses pas faisait trembler le sol. Sous les yeux ébahies des spectateurs, le colosse de pierre poussa un énorme grognement, la foule l'acclama. Nombreux étaient les spectateurs à se marcher dessus afin de miser des Yrons sur le colosse, au bout d'un moment le présentateur prit le relais.

- Mesdames Messieurs, le combat suivant opposera  un David contre un Goliath ! A ma droite pesant tout juste 70 kg pour 1m70, Jung Bao jeune pratiquant martial venu des Monts Célestes. C'est son premier tournoi, vous pouvez l'applaudir !

*Rares applaudissements*

- A présent sur ma gauche son nom est Golgoth. Il s'agit d'un puissant golem de 3 mètres de haut pesant pas loin de 400 kg et qui nous vient tout droit du continent Yuvik, il ne laissa aucune échappatoire à ses ennemis lors de la première Battle Royale. Veuillez applaudir cette montagne de roche qu'est...Golgooooooth !

*Encourageants, sifflements, acclamations*

Les deux combattants se font face au milieu de l'arène, le présentateur s'entretient avec eux.

- Messieurs, vous connaissez les règles ? Le premier de vous deux qui abandonne, qui  est K.O ou mort, perd le tournoi. Nous vous rappelons que vous êtes ici de votre plein grès et que l'organisation décline toute responsabilité en cas de décès ou blessures graves.

Golgoth impatient hurla en direction du présentateur
https://www.youtube.com/watch?v=hDQ6ItTvdbM

- Ah ouais quand même, ça pique le nez !
Bon ! bon ! Ok, très bien...Messieurs
Saluez-vous ! A présent, que le combat commence !

*Gong retentit*

De ses trois mètres de haut, le golem envoya une série de coup de poing en alternant gauche, droite. Jung n'eut aucuns mal à les éviter, chaque coup étaient d'une puissance phénoménal mais manquaient cruellement de rapidité. Golgoth adopta alors une autre tactique, il tendit les bras de chaque côté de son corps et se mit à tourner sur lui-même de plus en plus vite. Tel une toupie, puis il fonça sur Jung l'obligeant à parcourir l'arène de long en large afin d'éviter de prendre un coup. Golgoth avait l'avantage, Jung ne faisait qu'éviter son adversaire comment faire pour stopper ce bloc de pierre tournoyant ?
Puis Jung, s'arrêta de courir et fit face au golem. Il prit une profonde inspiration et se mit en position cavalier avec les bras en avant prêt à contrer l'énorme bloque de pierre. Gogoth n'était plus qu'à quelques mètres, le choc fût brutal soulevant un épais nuage de poussière.

Les spectateurs ne voyait plus rien et se demandait où en était la situation. Au bout d'un moment la poussière retomba, Jung bien ancré dans le sol toujours en position cavalier avait réussi à stopper Golgoth au niveau des  genoux mais non sans mal. Il était en mauvaise posture, du sang coulait de ses poignets et commençait à former une flaque à ses pieds. Il avait conscience que cette blessure l'affaiblirait petit à petit et qu'il était temps de riposter, sinon il pourrait perdre. Se rappelant de la démonstration faite aux jeune garçons dans le bois de Leav, il se concentra, leva ses deux bras et les abattit sur les genoux de Golgoth en expirant d'un coup sec, un bruit sourd retentit. Le golem vociféra tout en se tournant en direction des spectateurs puis, il commença par s'effriter doucement et finit en miette dans un intense vrombissement. Le public en resta bouche bée, au bout d'un moment les premiers applaudissements se faisaient entendre, bientôt se fût toute la tribune qui scandait le nom de Jung Bao.

- Et bien et bien, quel match mes amis ! Je déclare vainqueur Jung Bao ! Bravo, belle victoire jeune homme, vous allez pouvoir passer au tour suivant, allez vous soigner et vous reposer vous l'avez bien mérité. Cher public, le tournoi de cette année est riche en émotion. Ce petit gars à du talent, Jung Bao voilà un nom qui mérite notre attention, allez ! Passons sans plus attendre au prochain combat...

_________________

Tiens une rose !de la part de : Da' ; ChanGen ; Ayo ; (2x)Turoxs ; TyzanoDéfirium réussi : 17/43
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 29 Juin - 12:57



Un homme doté d'une tenue de combat traditionnelle, marcha lentement jusqu'au centre et ce tint immobile au côté du présentateur. Ce guerrier ne laissait rien transparaître derrière son armure.

- Bonjour monsieur le combattant mystérieux ! Y-a-t-il un nom à partager avec notre public derrière tout...ce mystère.

L'homme regarda le présentateur et sans un mot fit signe que non avec la tête.

- Ah bon !!! Trés bien, comme vous voudrez. Cependant par souci de facilité pour les paris, pourrions-nous vous nommer...Myst ?

Le combattant n'eut pas la moindre réaction.

- OK ! Disons que...Myst vous convient. Je vois sur ma fiche que vous venez du même endroit que le combattant précédent, est-ce vrai ?

Myst reste silencieux.

- Venez-vous des montagnes célestes ?

L'homme fit signe que oui.

- Ah la bonne heure, ouf ! Vous n'êtes pas très bavard monsieur Myst ! 
Bon sans plus attendre nous allons à présent vous présenter, votre adversaire.
Arrivé il y a trois ans en quart de final au tournoi du continent Orhark, il passa l'épreuve de la battle royale sans difficulté, sorti de son corridor où même la lumière n'ose pas s'y aventurer. Mesdames et messieurs, si je vous dis 200 kilos de muscle, des cornes acérées et une force herculéenne vous me dites ?

La foule scandait à l'unisson :

- MINOTAUREZ...MINOTAUREZ...MINOTAUREZ... !!!

- Parfaitement mesdames et messieurs sous vos applaudissements, faites entrer la bête des labyrinthes, l'embrocheur d'aventuriers, le gardien de trésor, le pourfendeur des couloirs mal éclairés que dis-je, la créature mi homme mi-bovin, le grand, le beau, l'unique !

Minotaurez tapota alors de son index dans le dos du présentateur qui se retourna en sursautant.

- Ahhhh, maman !!!

- Muy bien, ye souis là ! Por favor, pouvons-nous commencer ?

- Hum...oui oui, très bien ! Mesdames et messieurs voici le combat tant attendu !
Myst contre Minotaureeeez !!!

Ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=Qkx7muINXAQ


Les deux adversaires se font face, une brise légère parcourant l'arène les rafraichit à peine sous ce soleil de plomb. La tribune silencieuse attend patiemment le début des hostilités, la tension monte au sein de l'arène les combattants s'affrontent du regard avant d'en venir aux mains. 

Minotaurez ouvrit le bal en chargeant droit devant lui, myst d'un simple mouvement de jambe esquiva en pivotant. Son adversaire le frôla puis s'arrêta quelques mètres plus loin.

- Hola qué pasa ??? Ah le voilà ! La bête fit demi-tour.
Bravo señor, yé vois que tou as dé l'expériense !

Le minotaure chargea une nouvelle fois. Myst dégaina ses sabres et pivota dans l'autre sens cette fois-ci, au passage il frappa du plat de la lame la croupe de son adversaire.

- Ouch...hola mé qué ??? Tou m'as fait mal Señor ! 

Le minotaure se frottait l'arrière train avec ses mains pour en atténuer la douleur, le public explosa de rire. 
Mais a présent de la fumée sortait des naseaux de Minotaurez, la bête était furieuse limite incontrôlable.

- Vous n'auriez pas dou m'houmilier señor ! Y'ai été gentil avec vous mais maintenant ye n'aurais plou de pitié.

Myst, lui fit signe d'approcher avec sa main, tout en détachant sa cape de l'autre.
Minotaurez fou de rage se mit à quatre pattes et racla le sol avec sa main. Le contact de ses quatre membres sur le sol lui conférait puissance et rapidité. Il chargea plus violemment cette fois.
Laissant la bête passer dans sa cape qu'il avait prit soin de tenir sur le côté, Myst évita de justesse son adversaire. Les spectateurs se levèrent en criant

- Oléééééé !!!

Minotaurez surpris se releva pour faire face au public

- Comment ça Olé ??? qué pasa ? Tou té fous dé ma gueule los publica ??? Tou  té crois où ??? En la corrida ??? Puisqué c'est comme ça ye pars !!! Voilà tou a gagné ! Hasta la vista ! Basta, connio del publica...

Minotaurez vexé quitta d'un pas décidé l'arène sous les sifflets du public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 29 Juin - 16:28

Très bien mesdames et messieurs, après ce petit intermède corrida nous pouvons commencer le combat suivant. C'est une des participante à avoir survécu à la battle Royal dans laquelle Gorgoto était, faîtes du bruit pour Rebeca!!!

Peu de personnes applaudir. Il faut dire que Rebeca n'avait pas impressionné au tour d'avant.

-Et son adversaire, venu tout droit du continent Orhark, un homme-chat à l'agilité impressionnante il a passé la battle Royal sans avoir été touché, voici.... CARGOT!!!!!!

L'homme chat s'avança, il possédait un vêtement large et une cimeterre qu'il tenait à une main.

Que le combat commence!!!

Rebeca leva la main et au moment où le gong retentit elle cria
J'abandonne.

Le présentateur la regarda
-Le combat vient à peine de commencer.
-Oui et je sais que je vais perdre, ça sert à rien de continuer.

Le public hua Rebeca alors qu'elle se dirigeait vers la sortie.
-Eh bien c'est une victoire de Cargot. Sans plus tarder, nous allons commencer le prochain combat en espérant qu'il ait lieu celui-là. Mikado, un combattant des contrées glaciales de Kryzak contre Hamtaro un petit garçon venu de Torgal qui a survécu en s'alliant avec un autre combattant pendant la battle Royal.
-C'est mon papa, lui dit Hamtaro.
-Ah euh.... ok. Très bien, alors prêt? Que le combat commence!!

Hamtaro avait environ 11 ans mais il faisait déjà 1m75 pour 75 kilo tout en muscle, il était armé d'une hallebarde double, c'est à dire avec une arme à chaque extrémité. Son père équipé de la même arme mais bien plus grand et musculeux le regardait depuis l'entrée des coulisses des combattants. On aurait dit que ce tournoi était un rite de passage pour son fils.

Mikado lui était muni d'une simple hache à une main dans sa main droite et d'une armure faite d'un métal ressemblant à la glace.

C'était Hamtaro qui mena le combat pendant cinq minutes, Mikado esquivant et bloquant les attaques déjà puissantes et rapides de Hamtaro. Bien que Hamtaro attaquait, il était immobile et c'est Mikado qui tournait autour de lui en tenant sa main gauche vers le sol pendant que sa main droite tenait la hache.
Hamtaro donna un coup de hallbarde vertical que Mikado évita pour la première fois en reculant et trébucha même.
Hamtaro se jeta alors sur lui, voyant dans cette erreur le moyen de finir son adversaire. Il n'avait pas remarqué que le sol qui l'entourait était totalement gelé et il glissa en avant sur le sol.
Il essaya de se relever mais Mikado avait déjà  gelé ses mains et ses pieds au sol. Il se leva et lui dit "Tu es un bon combattant mais il faut plus regarder le terrain qui t'entoure et te demander les agissements de ton adversaire. Retiens bien ça et tu deviendras un grand combattant."
Puis il se tourna vers le présentateur
-Il ne peut plus bouger j'ai gagné non?
-Euh...oui. Le vainqueur est donc Mikado par KO technique, son adversaire ne pouvant plus se relever.

Mikado partit ensuite dans les coulisses, il avait réussi à gagner son combat sans montrer un dixième de ses capacités grâce à ce petit subterfuge. Moins ses ennemis en savaient sur lui mieux ça serait, il le savait, c'était un combattant aguerrit qui savait que lors de ce genre de tournoi il devait s'économiser et en montrer le moins possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChanGen
Gold Serpentaire
Gold Serpentaire
avatar
Messages : 483
Date d'inscription : 26/11/2012

Feuille de personnage
Grade:
Technique:
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Mar 30 Juin - 14:13

"Votre attention s'il vous plait, le combat suivant opposera, Maïko, elfe d'une contrée lointaine contre Brise-fer, un nain venu du continent de Krizak."

Maïko fit son entrée dans l'arène. 
Quelques applaudissements


Le public acclama son favori en regardant l'entrée des gladiateurs. 

"BRISE-FER ! BRISE-FER ! BRISE-FER !"

Au bout de quelques minutes d'attentes, un gringalet boutonneux fit son entrée et avança vers le  présentateur pour lui dire quelque chose. 

Le public commençait à s'impatienter.

 "Vous l'connaissez ce combattant tout maigre ?"
 "Ce n'est pas Brise-fer en tout cas ! Il n'a pas de barbe"
 "Pfff ! C'est même pas un nain !"

Une fois le gringalet repartit, le présentateur consentit à déclarer :
"Mesdames et Messieurs, mon assistant vient de m'annoncer que Brise-fer vient de déclarer forfait. Voici donc la gagnante ".Dit-il en désignant Maïko

Tout en quittant l'arène, Maïko se dit-a elle même :

"Je reconnait bien là, la couardise des nains !!! Il préfère se terrer dans leur montagne plutôt que de se retrouver face à une elfe !!!"
Le public hurla, siffla et le présentateur eut toutes les peines du monde à ce que le calme revienne. 

 "Dire que j'ai parié mes économies sur la demi portion ! Ma femme va m'passer un de ces savons".
 "Ouais, on devrait mettre sa tête à prix, ça ne se fait pas de déserter comme ça."



Afin de calmer la foule et éviter les débordements, le présentateur s'empressa d'annoncer la suite du tournoi :

" Sans plus attendre mesdames et messieurs, Alpha le centaure  de Yuvik contre Ulrick le combattant venu du nord de Krysak !!
"


Au centre de l'arène se tenait Ulrick, son armure  en partie rouillée, scintillait légèrement au soleil. Armé de sa lourde épée, incrustée d'une gemme.
Debout face à lui, un puissant centaure, fier de représenter son peuple au tournoi.

Dés que le gong retentit, Alpha se cabra tout en brandissant sa double hache, puis chargea en direction du guerrier. Le nordique l'esquiva d'un bond sur le côté, le poids de son armure lui faisant défaut, il vacilla légèrement. Sans s’arrêter, Alpha se mit à galoper autour de l'arène, un cercle de poussière s'éleva telle une tempête de sable. 

Le public debout, essayait tant bien que mal de voir ce qui se passer au centre du cercle.

"Vous voyez, vous?"
"Ben, comme vous!"
"C'est à dire?"
"Ben rien."


Ulrick donnait des coups d'épée à tout va, car il n'y voyait pas à plus d'un mètre, seulement un frôla la croupe d'Atlas qui traversé l'arène de temps en temps pour porter une attaque direct. Le centaure continua ainsi à frapper son adversaire afin de l'affaiblir.
L'air devenait de moins en moins respirable.

Le Krysakien désorienté, se frotta les yeux et c'est à ce moment que le centaure le faucha de sa double hache. Ulrick tomba à la renverse, il tenta de se relever, mais les sabots d' Alpha étaient déjà sur lui, le maintenant plaqué au sol. Puis le centaure plaça sa hache contre la gorge du guerrier, signifiant qu'il lui était supérieur.
Ulrick furieux, ne pouvant plus bouger, signala alors son abandon.

Le public un peu déçut de ne pas avoir vu grand chose, applaudit brièvement.


"Et voici le 12ème combat qui se termine, Mesdames et Messieurs!" tousse-tousse "une courte pause histoire que la poussière retombe un peu." tousse-tousse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Grade:
Technique:
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Mer 1 Juil - 14:28

Speaker:"Voilà 1/4 d'heure que le combat opposant Alpha et Ulrick et ayant donné pour vainqueur Alpha est terminé,la poussière à eu le temps de retomber. Le 13ème combat opposant Tanatosos,le jeune guerrier de Krysak et Justice,un petit combattant se servant d'un bâton pour compenser son manque de portée peut donc commencer "


Tanatosos était entrer dans l'arène et avait reconnu Justice,un combattant qu'il devrait pouvoir vaincre mais dont il devait se méfier.


Justice attaqua le premier en envoyant de nombreux de bâton à la suite. Tanatosos esquiva assez facilement les premiers mais ses deux  derniers coups qui ont eu des trajectoires peu commune  touchèrent le bord du ventre de Tana qui fit mine de ne pas sentir la douleur ressenti à la suite de ce coup et la jambe de Tanatosos fut également touché et la plaie s'était ré-ouverte et dont du sang s'écoulait.


Cependant,à la suite de cette assaut Justice était en train de récupérer,Tanatosos décida donc d'aller l'attaquer en essayant de le frapper avec de nombreux coups de poing mais l'écart de taille entre les deux combattants tournait à l'avantage de Justice qui n'avait pas besoin de faire d'effort pour ne pas se faire frapper. 


Justice avait réussi à passer dans le dos de Tanatosos en lui sautant par dessus.Mais Tanatosos l'avait vu et anticipa le coup de bâton que lui envoya Justice en se transforma pendant un laps de temps court en fantôme.En faisant cela,il réussi à attraper ce bâton et se rapprocha de Justice dans le but qu'il ne puisse le changer de dimension et adressa une phrase à Justice "Tu as deux choix:soit tu décides d'abandonner maintenant le combat et je t'épargne la vie,ou alors tu t'obstine à continuer ce combat tout en sachant que je vais casser ton bâton et te mettre dans un état dans lequel tu ne ressortira pas de si tôt. Que décides-tu petit ?".Justice décida évidemment de continuer à se battre et s'en suivi alors un véritable massacre.


En effet,le jeune Tanatosos cassa dans un premier temps le bâton de Justice et s'attaqua ensuite à la chair humaine de ce dernier avec ses pics de glace en le transperçant aux deux jambes et aux deux bras,ce qui eu pour effet de faire crier à plein poumon Justice. Tanatosos eu alors une idée cruelle:le crucifier sur la poutre se trouvant à l'entrée du lieu des combats.


Une fois confortablement installée,Justice reçut alors une proposition de Tanatosos qui lui demanda d'abandonner et ainsi il aurait une chance d'arrêter son hémorragie  et donc de survivre à ce combat. Justice qui sentait qu'il ne survivrait pas longtemps décida sagement d'abandonner.Les soigneurs de l'arène arrivèrent aussitôt et réussirent à stopper l'intense saignement du guerrier qui à donc maintenant besoin de repos pour avoir la vie sauve.


Speaker:"Le vainqueur de ce 13ème combat est donc Tanatosos. Vous pouvez l'applaudir et allez encaisser l'argent de vos paris en attendant le prochain combat qui ne devrait pas tarder.A tout de suite"

_________________

Devenir le plus fort est mon objectif et cela sans payer ni cheater. 
Peace And Love   Tiens une rose ! Make Love not War  

Petite signature sympa faite par Huo: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Jeu 2 Juil - 8:11

Les combattants du match suivant marchent côte à côte le long du corridor menant à l'arène.

- Bon, j'sais pas ce que t'en penses, mais se serait bien de donner un peu de spectacle au public avant de te faire perdre. Alors, j'ai pensais pour commencer, que tu devais m'attaquer sans relâche pour faire croire aux spectateurs que je me fais malmener. J'ai de fausse poche de sang sur moi pour que ça ai l'air spectaculaire ! Hihihi. Puis au bout d'un moment, quand je crierais " Que la force de Poséidon soit mienne !"  tu te laisseras faire et se sera alors à moi d'inverser la vapeur pour au final te donner le coup de grâce. Ok ?

Gorgoto manipulé par Rebeca en coulisse ne répondit pas.

- Ah mais oui ! Où avais-je la tête ! Tu ne peux pas répondre parce que Rebeca ne doit pas suffisamment maîtriser la nécromancie pour pouvoir te faire parler. J'espère au moins qu'elle m'a entendu...

Les adversaires se mirent en place l'un en face de l'autre au centre de l'arène. Après l'annonce du présentateur le match commenca...

*Gong retentit*

Du haut de ses deux mètres, Gorgoto l’œil hagard, langue pendante et le dos croulant sous le poids de son arme donnait l'impression d'être à moitié endormi.

- Bon allez ! Qu'est-ce tu fous faut y aller là ! Murmura Thornald


Le public commencé à se questionner
- Vont s'regarder encore longtemps ces deux là ?
- Chutttt ! Tu peux pas comprendre c'est du combat psychologique.
- Ah ouaiiiiis !!! Autant pour moi.

Thornald s'impatientait.
- Pssst ! Oh machin ! C'est pour aujourd'hui ou pour demain ? Tu vas te magner d'attaquer, oui ?

*Gong retentit pour la deuxième fois*

Thornald se tourna vers les organisateurs
- C'est bon là, on a compris !!! Alors quoi ? On a plus l'droit de se concentrer ?

Voyant l'inactivité de son adversaire, le marin prit l'initiative d'attaquer.
- Tant pis, j'me lance !  Yaaaaaahhh

Thornald distribua une série de coups de poing, étant plus petit que son adversaire ceux-ci atteignirent son ventre.
- Pfff, Pfff ! Prends ça et encore ça ! Et mon crochet du gauche tu veux le goûter mon crochet du gauche ? Pfff, tiens mange toi ça, espèce d'invertébré passif !

Gorgoto dans un état léthargique, ne bougea pas d'un centimètre, pourtant Thornald frappait de tout son cœur, il arrivait tout juste à faire trembler le ventre bedonnant du gladiateur.
- Tu es résistant à ce que je vois, mais seras-tu contrer ceci ! yahaaaaa

Le loup de mer enchaîna une série de coup de pied qui n'eurent pas plus d'effet. Prenant alors tout son élan, il en décocha un dans les parties intime. Les spectateurs détournèrent le regard en poussant un long gémissement de compassion. La douleur qu'a du ressentir Gorgoto doit être horrible. En réalité ce ne fut pas le cas, il était mort depuis bien longtemps déjà. Voyant les maigres résultats obtenus face à un adversaire toujours immobile, Thornald entra dans une colère noire à tel point qu'il hurla en direction, de la tribune réservée aux combattants, pensant ainsi interpeller Rebeca.

- BORDEL DE MERDE !!! TU PEUX M'DIRE POURQUOI IL BOUGE PAS ???

Soudain Gorgoto se redressa, empoigna sa chaîne et la fit tournoyer au dessus de sa tête.
- C'EST BON ! FAIS COMME SI J'AVAIS RIEN DIT !!!

Gorgoto lança sa chaîne accompagné du boulet. Ce dernier dans un bruit sourd tomba entre les jambe de Thornald.
- C'EST PAS MAL, MAIS...N'EN FAIS PAS TROP QUAND MÊME !

Le gladiateur ramena la chaîne vers lui, enroula cette dernière autour de son poing et avança d'un pas décidé sur Thornald.
- Ha ha ! Tu ne me fais pas peur ! J'en ai maté des plus balèze que toi ! Fanfaronna-t-il.

Gorgoto d'un coup de poing renforcé par la chaîne l'envoya voler sur quelques mètres. Thornald surpris et sonné se releva péniblement.
- Bordel mais à quoi elle joue Rebeca ??? 

Il essaya de l'apercevoir mais personne à l'horizon. Gorgoto était déjà là et profita de cette faute d'inattention pour lui asséner de rapide coups de poings dans le ventre, faisant exploser à chaque coup les petites pochettes de sang puis finit par un uppercut qui renvoya Thornald au sol.

- Argggg, l'salaud, il fait pas semblant ! Murmura-t-il tout en quittant sa veste imbibé du faux sang.
Très bien, j'ai assez attendu : " Que la force de Poséidon soit mienne ".

Gorgoto ricana :  https://www.youtube.com/watch?v=21DspKocdwA
Puis il pencha la tête d'un côté et de l'autre pour faire craquer ses cervicales, ses yeux devinrent rouge sang. Thornald inquiet répéta "Que la force de Poséidon soit mienne" mais rien à faire Gorgoto n'écoutait pas. Armé de son épée, il voulait en découdre avec lui.

- Hé merde ! C'est pas bon du tout, ça !!!
Thornald eut juste le temps d'éviter les coups d'épée, il se dit qu'il devait à tout prix immobiliser le gladiateur. Il déclencha alors le piège de son sac à dos, le filet se déploya sur son adversaire. Gorgoto prit au piège , se débattit ce qui laissa un laps de temps à Thornald pour souffler un peu. A cet instant, son regard fut attiré par l'un des participants au tournoi qui curieusement se débattait aussi dans la tribune réservé aux combattants.
C'est alors que tout devint clair pour Thornald, ce n'est pas ou plus Rebeca qui manipulait Gorgoto mais le nécromancien. D'un jet Thornald lança son harpon dans sa direction, celui-ci se planta à quelques centimètre de sa tête. Perturbé, le nécromancien perdit le contrôle de Gorgoto, de ce fait il n'éprouvait plus le besoin d'assister au match, il partit. 
Le gladiateur quand à lui, s'écroula de tout son long sur le sol, Thornald d'un bond se jeta dessus, retira son faux avant-bras et lui assainit le coup de grâce afin de duper les organisateurs.

Thornald protégé par sa bonne étoile fut une nouvelle fois vainqueur.
Sortant de l'arène, il n'avait qu'une chose en tête rejoindre Rebeca pour savoir ce qui avait bien pu se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 19
Localisation : France

Feuille de personnage
Grade:
Technique:
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Jeu 2 Juil - 21:31

Pendant que Thornald essayait de retrouver Rebecca,le speaker annonça la suite du tournoi lors du combat opposant justement le coéquipier de Rebecca au père de Hamtaro.

Durant ce combat,le coéquipier de Rebecca attaqua le premier mais malheureusement le père de Hamtaro fort de son expérience nu aucun mal à esquiver les attaques de ce dernier puis il attaqua à son tour grâce à son hallegarde double qui fit de nombreux dégâts au niveau des côtes de son adversaire.Le coéquipier de Rebecca qui ne voulait pas se faire grièvement blessé décida d'abandonner à la suite des premiers assauts du père de Hamtaro qui fut donc déclaré vainqueur sans avoir pu démontrer toutes ses capacités.

Le public hua donc l'être qui à osé abandonner et attendait dorénavant le dernier combat qui opposera Yumi et Ground qui avait  provoqué un micro-séisme lors de la battle royal.

5 minutes plus tard,le combat commença sous les yeux de Tanatosos qui se trouvait au premier rang.

Yumi anticipa le fait que son adversaire attaquerai au sol et s'envola dans le ciel afin d'intimider son adversaire qui ne pouvait donc pas attaquer,enfin c'est ce que Yumi pensait.En effet,Ground arracha un morceau dur du sable de l'arène et réussi à le faire léviter à 5 mètres du sol.Il avait appris cette technique lors de sa visite chez Eolius,un habitant un peu particulier qui était en repos à Torgal. 

Yumi attaqua et crée une rafale de vent qui encercla toute l'arène comme le l'avait préconisé Tanatosos la veille.Voyant que l'heure était arrivé,Tana décida d'aider un peu Yumi afin que le combat ne s'éternise pas.En effet,Tana insuffla sa faible magie de glace de glace dans ce vent en prenant le soin que les commissaires ne le voit pas sous peine de se faire disqualifié. Ground ainsi que les spectateurs n'aimait pas cette température.

Yumi se mit donc à attaquer à mains nus en tirant avantage du vent malgré le désavantage physique par rapport à Ground. Ce dernier ne manqua de riposter et de balancer Yumi à ses pieds. Yumi se cogna violemment et son doigt s'enfonça dans la terre. Yumi comprit immédiatement et crée une énorme boule dans ce "vaisseau" qui les tenait en équilibre.Cette boule écarta les molécules du sol et fit exploser ce vaisseau. Sous le choc,Ground tomba violemment de 5 mètres et se cassa la jambe lors de l'impact. Yumi réussit à se créer un amortisseur qui minimisa le choc de son impact.Voyant que Ground souffrait,elle augmenta la pression autour de sa jambe cassé qui menaçait désormais d'exploser.Ground,de peur de finir sa vie sans pouvoir se battre décida d'abandonner dans ce véritable blizzard.

Les spectateurs applaudissent les deux combattants et se préparai dorénavant au prochain tour qui aura le lieu le lendemain. Ground,quand à lui se fit accompagner jusqu'à l'hôpital alors que Yumi s'empressa de retrouver Tanatosos à la sortie de l'arène pour le remercier.

_________________

Devenir le plus fort est mon objectif et cela sans payer ni cheater. 
Peace And Love   Tiens une rose ! Make Love not War  

Petite signature sympa faite par Huo: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth
Gold Leo
Gold Leo

Messages : 462
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Grade: Silver
Technique: Râ's Al Ghûl Gorgonia
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Jeu 2 Juil - 22:45

Sorgal avait bien regardé tout les combats, et avaient bien entendu remarqué la supercherie des deux jeunes. Il alla à la rencontre de Tana et de Yumi qui étaient en train de se félicité.

-Hey vous deux, j'ai bien vu votre petite tricherie. Ce sont des combats en 1 contre 1, si au prochain tour je remarque une autre entourloupe comme celui la, vous m'obligerez à intervenir.

Sorgal se retourna et parti sans même attendre la réponse des deux autres. Il réfléchissait déjà aux derniers tours qui se dérouleront tous demain. D'abord il rencontrerais le Paladin, bien qu'il ai des capacité intéressantes il ne devrait pas être un trop gros problème. Le combat qui lui posait soucis c'est le troisième, celui contre Spectre et la il savait que ça allait être bien plus compliqué et qu'il devra faire attention à tout ce qu'il fait car la première erreur pourrait lui être fatale. Et si jamais il remportait son combat, il tomberait ensuite soit contre le Nécromancien, soit contre le géant qui sont tout deux des adversaires coriace, soit contre Jung ou Myst qui sont pour l'instant les deux grands mystère de ce tournoi. Sorgal soupira *ça sera pas aussi facile que prévu de gagné ce fichu tournoi ..* pensa t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Dieu de la mort
Dieu de la mort
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Sam 4 Juil - 15:16

La journée suivante arriva, l'arène était déjà bondée pour assister aux tours suivant du tournois. Le premier combat opposait Spectre à Eremos. Ce dernier fut le premier à entrer dans l'arène, armé cette fois-ci d'une grande hache à double tranchant qu'il tenait à deux mains. Il attendait son adversaire.
Spectre fini par entrer, tenant un imposant espadon d'une main tel une épée basique. Le public fut surpris de le voir porter une arme à deux mains si imposante avec une seule main. Spectre s'arrêta à quelques mètre d'Eremos, face à lui, planta son espadon dans le sol et reposa ses avant bras dessus en guise d'attente.

- Mesdames des messieurs bonjour !!! Voici tout de suite le premier combat de ce nouveau tour du tournois ! À ma gauche, Eremos le doyen de ce tournois !! L'expérience parlera-t-elle ? Et à ma droite, Spectre, un nouveau visage au tournois qui a déjà fait quelques ravages !

La foule était partagée entre les deux combattants, et fit une ovation pour le combat.

- Tu es trop jeune pour connaitre tous les rouages du combat petit ! Sache que j'ai déjà abattu des Berserk bien plus imposants que toi !

- Sache que tu n'en a jamais abattu d'aussi puissants que moi alors... Ne vas pas te faire un limbago avec cette grosse labrys... Enfin bref. Amène toi.

- Tu vas payer ton irrespect !!

Eremos avança vers Spectre en faisant tournoyer sa hache, une certaine puissance se dégageait de se geste à cause du poids et de la taille de l'arme. Beaucoup de participants auraient reculés et réfléchis à une tactique pour trouver une ouverture dans ce geste cyclique, mais pas Spectre. Ce dernier avança, espadon en main. Quand il arriva assez proche d'Eremos il prit son espadon à deux main et l'avança d'un coup dans le zone où la hache passait. Celle-ci fut stoppée net contre l'espadon.

- Franchement... Me faire le coup de l'arme lourde et à bonne allonge qui tournoie comme un huit devant toi... Et ça a 69 ans, donc je dirais aller, 50 ans d'expérience ? Je t'avais dit que tu n'avais jamais affronté de Berserk comme moi... Au pire vu tes compétences, tu as dû combattre des enfants.

Eremos fulmina et repris sa hache en main, il tenta de pourfendre Spectre de haut en bas mais celui-ci fit un petit bond de côté.

- Et en plus tu t'énerves... As-tu seulement déjà combattu pour de vrai ?!

Spectre avait vite compris qu'Eremos était vaniteux et que ce dernier ne supporterai pas les critiques, ce qui l'énerverait. Spectre savait bien qu'un humain cédant à la rage était un combattant moins concentré et moins efficace. Ils n'avaient pas les capacités Berserkers de son peuple Berserk qui leur permettaient de laisser s'exprimer leur rage tout en augmentant leur puissance et efficacité au combat. Eremos fou de rage continua à tenter des coups de haches horizontaux, verticaux, dans tous les sens mais ceux-ci furent à chaque fois déviés par Spectre d'un petit coup d'espadon.

- C'est quand même pas malin de s'agiter autant avec une arme aussi lourde, tu t'épuises... Prends plutôt une petite épée vieil homme, tu es déjà essoufflé. Encore un mauvais choix tactique.

Eremos reparti encore dans un élan de rage et multiplia les attaques, toutes parées et déviées encore une fois. Cependant il n'avait pas fait attention à une chose pendant tout ce temps: à chaque attaque déviée ou parée, Spectre faisait un pas en avant, obligeant Eremos à reculer. Ce dernier, lors d'un nouveau pas de recul, fini par buter talons contre le mur et était piégé. Pendant le court instant où celui-ci fut surpris et regarda instinctivement le mur dans son dos, Spectre avait levé son espadon et l'avait présenté à la gorge d'Eremos qui fut contraint d'abandonner.

- Nous y voilà, que de mauvais choix... Ton expérience s'est effacée sous ta rage lors de mes critiques, tu devrais y penser pour le prochain tournois.

Spectre tourna le dos et parti en direction de la sortie, quand Eremos fonça sur lui en hurlant, hache en l'air. Le Berserk fit un nouveau petit bond de côté, et développant toute sa puissance dans le bas du corps qui lui permit de prendre un élan monstrueux, fit un tour sur lui même, bras tendu et contractés tenant son espadon fermement. Un nuage de sable s'éleva et ont y vit Spectre en ressortir en rengainant son espadon dans le dos. Quand le sable retomba, le public découvrit le corps tranché en deux par la taille d'Eremos.

_________________


FEEL MY POWER !!! :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sephiroth
Gold Leo
Gold Leo

Messages : 462
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Grade: Silver
Technique: Râ's Al Ghûl Gorgonia
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Sam 4 Juil - 16:28

-Décidément qui va pouvoir arrêter ce Berserk?! Avons nous notre favori?! Sans plus attendre, maintenant que l'équipe de nettoyage à fais évacuer les deux moitié de notre ex-doyen, laisser donc entré SOOOOOORGAL et Credril le Paladin!

Les deux combattants se rejoignirent au centre de l'arène et se salua par respect. Credril c'était déjà mis en garde, bouclier en avant et épée sur le côté, il montrait bien qu'il ne prendrait pas l'initiative de l'attaque sachant que Sorgal était plutôt agile à l'épée. Sorgal lui fonça droit sur Credril qui pare tout les coups à l'aide de son bouclier avec aisance. Sorgal continuait de frappait sur différent côté afin de voir un éventuel point faible. Mais rien n'y faisait, bien qu'il ne cessait de martelé le bouclier, il n'en voyait aucun , la défense du Paladin étant pour l'instant quasi parfaite. Alors qu'il continuait d'attaquer et qu'il analyser les mouvements de son adversaire, Credril para le coup et tenta un coup droit comme si son épée était une rapière. Sorgal se laissa tombé afin de l'esquivé et une fois au sol se fit roulé par terre afin de s'écarté et de se relevé tranquillement. Les deux adversaires se regardaient dans les yeux.

-Et bien je m'attendais pas à ce que t'as défense soit aussi bonne .. Va surement falloir que je change de tactique ..

-Je pourrais en dire autant, je pensais que cette attaque serait la seule que je porterais, mais tu es aussi plus agile que je ne le pensais. Force, rapidité, dextérité et magie. Tu es un guerrier plutôt complet.

-Il faut bien, sinon je n'aurais pas pu survivre aussi longtemps ici, mais merci de ton compliment.

Les deux hommes se remirent en garde, encore une fois Credril se mis en position de défense, il savait qu'ainsi il n'ouvrait aucune possibilité à Sorgal. Sorgal attaqua de nouveau, ses mouvements étaient plus rapides,maintenant qu'il avait testé une première fois Credril, il pouvait donner tout ce qu'il avait. Cette fois ci, Credil reculait il avait un peu plus de mal a suivre, Sorgal s'accroupi et tenta de balayé les jambes du Paladin avec son épée. Alors que Credril l'esquivait, il prit une poignée de sable et l'envoyé à la figure du Paladin qui est temporairement aveuglé, Sorgal en profita pour lui mettre un coup à l'aide de la garde de son épée à la figure de Credril qui le déstabilisa et tomba au sol. Sorgal mis la lame de son épée au niveau du cœur de Credril pour signifiait sa victoire. Le combat étant finis, Sorgal tendis la main à Credril pour le relever.

-ET C'EST SUR CETTE TOUCHE DE FAIR PLAY QUE LE DEUXIEME COMBAT SE TERMINE!! SORGAL EST DONC QUALIFIE POUR LES QUARTS!!!!! MAIS QUEL RETOUR DE FORCE POUR NOTRE CHAMPION!

Le public avait changé, il ne le hué plus, il était même en train de crier son nom, comme si sa gloire perdu était revenu. Mais il ne se ferait pu avoir, après le tournoi pour lui les combats de gladiateur c'était terminé, il ne voulait pu avoir affaire avec de tels hypocrite.

-Bande de connards .. Lâcha t-il avant de s'installé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 11/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Dim 5 Juil - 20:58

- A présent veuillez accueillir chaleureusement nos prochains concurrents ! Faites entrer dans l'arène LAZARRRRRE ET LE GÉANNNNT ! 

Une épaisse fumée noire partant des loges des combattants flotta jusqu'au centre de l'arène et se matérialisa en forme humaine. Le nécromancien arriva le premier au centre de la zone de combat, le géant ne tarda pas à le rejoindre.

- Messieurs en piste ! Que le combat commence !

A peine le présentateur eut-il fini sa phrase que le géant se jeta sur Lazare le nécromancien.

- Beaucoup trop lent ! 
Dit-il avec dédain en disparaissant puis réapparaissant derrière le géant.

Celui-ci étonné de l'avoir perdu de vu, ne savait plus où donner de la tête. Pendant ce temps Lazare préparait une puissante invocation. La terre se mit à bouger devant lui, comme si quelque chose voulait en sortir. Bientôt une épée apparu suivi de son porteur, il s'agissait d'un squelette qui attaqua aussitôt. Le Géant se protégea derrière sa lourde hache, il attrapa d'une main, le squelette par le cou et de l'autre lui sectionna la colonne d'un coup de hache avant de relâcher sa victime. 

- C'est tout ce que tu as à me proposer magicien de foire ?

Lazare se gaussa

- J'espère que mon invocation t'as bien divertit ! Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort ! Hahaha

- Allez arrête de parler, amène-toi que je te fasse ravaler tes m...

Le nécromancien surprit le géant en apparaissant à proximité de lui. Du bout de son sceptre, il toucha sa hache, une décharge électrique traversa l'arme qui figea son adversaire en le faisant hurler de douleur. Lazare se changea alors en fumée noire et s'introduit par sa bouche. Le géant écarquilla les yeux, il avait les joues bien gonflées et semblait grossir à vue d’œil. Se tournant alors péniblement vers le public, dans un craquement d'os il explosa, laissant place au nécromancien qui s'exaltait d'avoir tué ainsi son adversaire, puis quitta l'arène.

L'équipe de nettoyage était déjà en place pour préparer l'arène au combat suivant.

- Mais qu'est-ce qu'ils ont tous cette année, peuvent pas tuer proprement ! C'est pas eux qui doivent ramasser les bouts de cervelle disséminé un peu partout ! Fit l'un des employé tout en fumant son cigare tandis qu'au loin son apprenti rendait son déjeuné dans le seau servant au ramassage des déchets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkHuo
Pope Dohko
Pope Dohko
avatar
Messages : 1041
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 38
Localisation : France

Feuille de personnage
Grade: Gold
Technique: L'homme ivre ^^
Point d'honneur:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 6 Juil - 6:37

Un moment plus tard...

- Mesdames messieurs ! Silence s'il vous plait, les combattants suivant qui vont s'affronter pour votre plus grand bonheur viennent tout deux des montagnes célestes. Peut-être ce connaissent-ils ? Peut-être sont-ils du même village ou même de la même famille qui sait ? Espérons que ce combat nous en apprenne un peu plus sur eux. Je vous demanderais mesdames et messieurs un tonnerre d'applaudissement pour MYST ET JUNNNNG BAOOOOOO !!!

Les deux combattants rejoignirent le présentateur sous les applaudissement de la foule en délire, plus le tournoi touchait à sa fin plus les spectateur se faisaient nombreux.
Le présentateur s'adressa aux deux participants

- Messieurs êtes-vous prêt ? Alors que le combat commence !

Les deux hommes tournèrent dans l'arène comme deux lions en cage, ils ne se quittaient pas du regard, la tension était à son comble chacun attendant que l'autre baisse la garde pour enfin attaquer. Le public était devenu silencieux et attendait impatiemment le début des hostilités.

- Papa, papa !
- Chutttt ! Moins fort ma chérie, papa regarde le match.
- Papa ! C'est ça , ce que les gens appellent le combat pyssecologique ?
- Oui ma chérie, c'est ça mais l'on dit psychologique, maintenant fais moins de bruit et laisse moi regarder.

Myst attaqua le premier, il essaya d'atteindre Jung au visage, celui-ci eut le temps de voir le coup arriver et leva juste la main pour l'intercepter.

- Tu as de bon réflexes, je vois que l'entrainement de ton père, t'as été bénéfique.

- De quoi ??? Vous connaissez mon...Ouch...

Jung déconcentré par les propos de Myst baissa sa vigilance, son adversaire en profita pour lui asséner un coup au sternum qui lui coupa le souffle s'en suivi une série de direct au visage pour finir par un coup de pied retourné qui l'envoya au sol.

- J'ai parlé trop vite finalement ! Le générale Bao a omit de t'enseigner la ruse.

Jung Bao étendu au sol face contre terre allait se relever quand Myst l'écrasa de son pied.

- Alors, c'est tout ? Voici toute l'étendu des pouvoirs de la famille Bao ? Ton père serait bien triste de voir un élève aussi médiocre que toi ? 

Jung Bao essaya de se relever mais fut une nouvelle fois cloué au sol par le pied de son adversaire.

- Reste à terre ! C'est là, que se trouve la place d'un incapable dans ton genre.

Myst lui flanqua une série de coup de pieds, Jung en position de faiblesse ne pouvait faire autrement que d'encaisser. Le dernier fut tout de même plus violent et le fit rouler sur plusieurs mètres. Couvert de bleus et le souffle court, le jeune Bao resta inanimé sur le sol de l'arène. Myst se pencha sur lui et murmura

-  Tu me décois, ton père me donna plus de fil à retordre.

- Co...comment connai...ssez-vous mon pé..pére ?

- Juste avant qu'il ne meurt, il répéta sans cesse ton prénom, il avait dans le regard comme du regret, il semblait peiné de ne pas t'avoir tout dit ! Hahaha

- Mais...qu...qui êtes-vous ?

- Qui je suis ? Et bien c'est simple, je suis celui à qui tu as volé la place ! Celui qui aurais dû représenter officiellement les monts céleste lors de ce tournoi ! Au lieu de ça, je fût obligé de me cacher sous une fausse identité et m'inscrire en tant qu'indépendant. 

- QUEL COMBAT MESDAMES ET MESSIEURS !!! QUEL COMBAT !!!
Jung Bao est en mauvaise posture, on dirait bien qu'il ne peut se relever va-t-il abandonner ? Son adversaire quand à lui semble avoir retrouvé l'usage de la parole ! Quel va être la suite des événements mesdames messieurs.

- Mon plan se déroulait à merveille, après la mort du général Bao, j'allais être désigné pour être son successeur lors du tournoi. Puis tu arrivas au palais et ce stupide intendant porta son choix sur toi ! Toi, le bâtard ! Toi, l'enfant recueillit par les Ba.. ! Mais...mais j'y pense...tu n'es même pas au courant de ça ! Hahaha

Myst prenait plaisir à soumettre et offenser Jung.

- Veux-tu connaitre le secret de tes parents ? 
Après ton départ du palais, je fis plusieurs recherche à ton sujet et je fus surpris d'apprendre que l'épouse du général souffrait d'infertilité...je compris alors que tu n'étais pas leur enfant, que  le sang de la famille Bao ne coulait pas dans tes veines. En réalité, tu n'es qu'un parasite sans talent, un caillou dans ma botte. Estimes-toi heureux que je te laisse la vie sauve bâtard ! Hahaha

Jung Bao sentit la colère monter en lui, il serra ses poings, des larmes chaudes commencèrent à couler sur son visage. Ce n'était pas des larmes de peine mais plutôt de colère qui lui coulait le long des joues. Une colère qu'il ne parvenait plus à contenir, tout ce que lui avait enseigné son maître sur le contrôle de soi, ni changeait rien. Jung n'arrivait plus à se maîtriser, son cœur battait très fort dans sa poitrine, c'est yeux prirent une teinte rougeâtre. Myst s'écarta de quelques mètres laissant le jeune Bao se relever.

- Tu te décides enfin à combattre moins que rien ! Je vais me faire le plaisir de t'envoyer rejoindre tes parents adoptif !

- OH MON DIEU ! Le p'tit gars s'est relevé mesdames messieurs ! Mais...il à l'air mal en point.

Jung se tenait la tête, il semblait souffrir atrocement, la pupille de ses yeux disparue entièrement pour laisser place à une lueur rouge vif, l'apparence humaine du jeune Bao commençait à changer.



Il tituba en direction du meurtrier de son père, celui-ci l'attendait sabre à la main, prêt à passer à l'attaque. Jung voulu l'empoigner à la gorge mais Myst fit un pas en arrière et d'un coup de sabre lui effleura la joue. La plaie superficielle laissa échapper un peu de sang. 

- Voilà enfin la créature que le général à recueillit ! Quel est dont l'animal qui partage ton existence d'homme-bête ? 

Jung Bao, n'entendait plus il basculait progressivement vers le côté sombre de sa personnalité.

- Tu ne me réponds pas ? Dois-je en déduire que ta transformation à déjà commencée ?

Jung bao rugit tout en changeant de forme avant d'adopter celle d'un homme-tigre.
https://www.youtube.com/watch?v=tbylGZuMU7c



Musique ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=Z2EiG-9lr7k#t=1m40s


L'apparence innocente du jeune garçon venu des monts céleste avait bien changée. Devenu une imposante créature mi-homme mi-tigre, Jung Bao se mit en garde.

- Un tigre, je l'aurais parié ! Allez ramènes-toi gros chat, que je m'fasse une descente de lit avec ta peau !

- ROAAAARRRRRR ! 

D'un bond Jung arriva sur Myst qui n'eut d'autre choix que tendre les bras vers l'avant afin de former une barrière avec ses sabres, il évita ainsi les coups de griffe en direction de sa tête. Dans un effort colossale, il réussit a repousser la créature vers l'arrière. Ce ne fut que de courte durée, l'homme-tigre revint aussitôt à la charge et lui écorcha les flancs. Fort heureusement l'armure de Myst encaissa le choc mais fut endommagée en retour.

- OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! VOYEZ-VOUS CE QUE JE VOIS MESDAMES MESSIEURS !!! Notre petit Jung Bao est devenue un énorme tigre tout vilain ! Mais quel est dont ce pouvoir étrange ! Je n'ai jamais vu ça en trente ans de carrière ! Quel revirement de situation !

Les deux combattants se remirent à tourner l'un en face de l'autre sans relâcher leur attention.

- Tu es très loin du compte homme-chat ! La puissance ne fait pas tout, ton père ne t'a-t-il jamais enseigné cela ? Prends garde c'est à mon tour d'attaquer !!!

Myst enchaîna les coups de sabre en direction de Jung, le faisant ainsi reculer. Bien vite l'homme-tigre se trouva dos au mur, tandis que son adversaire se rapprochait dangereusement.
N'ayant aucune échappatoire, la créature fut obligée d'attraper à pleine main les lames qui s'abattirent sur lui. 
Le combat était au point mort, aucuns des adversaires ne voulait lâcher prise, cependant le sang de l'homme-tigre commencé à couler le long des sabres, voyant cela Myst sourit.

- Cette situation me rappel le combat contre ton père, ce pauvre fou hurla à plein poumon lorsque mes sabres lui taillèrent des lambeaux de peau ! Hahaha

- RO...ROAAAA....ROOOAAAAARRRRRR !

L'homme-tigre serra de plus en plus fort les lames dans ses mains. Sous le sang qui coulait à flot, un craquement se fit entendre, elles commençaient à céder sous la pression. Jung Bao poussa un terrible rugissement et les sabres volèrent en éclats, Myst désarmé, relâcha ce qu'il en  restait et fit plusieurs pas vers l'arrière afin de s'éloigner de la créature. 

- Ne crois surtout pas avoir gagné, ce n'est que le début, je n'ai pas besoin de mes sabres pour venir à bout de toi !

Il se débarrassa de la partie haute de son armure devenue trop gênante pour se mouvoir et dévoila ainsi son identité.

- Tu me remets à présent bête sauvage ? Je suis le commandant de la garde impériale du palais céleste. Laisse moi te montrer l'ultime secret de la famille Yuang ! Tu vas pouvoir admirer ce qui a fait de nous de grands guerriers pendant des millénaires.  

Myst se concentra et certains méridiens apparurent sur son torse. De son index il se transperça la peau et les organes jusqu'à les atteindre. Quant il eut fini son corps fut mutilé à plusieurs endroits.

- MAIS QUE NOUS PRÉPARE CE COMBATTANT MESDAMES MESSIEURS !!! Pourquoi s'inflige-t-il de pareils blessures ?

Son corps commençait à changer, sa taille, sa masse musculaire, sa férocité furent décuplés. Myst remarqua alors le bâton de Jung non loin de lui, il le ramassa.

- Quel ironie du sort cette arme qui t'a vu grandir va causer ta perte mais trêve de bavardage, reprenons le combat à présent.


Armé du bâton de la famille Bao, il s'élança en direction de la bête. Dans un mouvement rapide, il frappa la nuque, puis pivota et tenta un balayage. L'homme-tigre encaissa le premier coup et bondit pour éviter le second. Tout en retombant  il lui flanqua un coup de pied latéral au visage et une fois au sol enchaîna par un retourné qui le propulsa sur cinq mètres. Myst se releva et cracha du sang, dans l'action il perdit le bâton. Ce dernier se trouvait à présent à égal distance des deux adversaires. 
La férocité se lisaient dans leur yeux, soudain la même idée leur traversa l'esprit, ce sera celui qui récupérera l'arme le premier. Ils foncèrent en même temps, arrivé à son niveau, l'homme-tigre tenta de la ramasser tandis que son adversaire changea de tactique et décocha une série de coup de poing visant à bloquer la circulation de Qi dans les méridiens de la créature. L'homme-tigre ne s'attendait pas à ça, ses jambes se paralysèrent peu à peu, il fut prit au piège.

- Hahaha ! Quel idiot, te voilà enfin à ma merci ! 

Myst lui tourna calmement autour pour le narguer, lui envoyant par moment des coups dans la tête pour l'humilier. Ayant encore l'utilité de ses bras l'homme-tigre tenta de l'agripper a chaque passage mais ce fut peine perdu. 

- Alors tu croyais que seule la famille Bao connaissait des techniques sur les méridiens ? 
*coup*
Saches que nos deux familles se disputent la place du meilleur art-martial des monts céleste depuis la nuit des temps. Les Bao doivent leur réputation parce qu'ils font de la lèche à l'empereur mais en vérité vous êtes loin de pouvoir rivaliser avec les Yuang. 
*coup*
Je veux à présent que tu reconnaisses ton infériorité devant tout le monde ! 
*coup*
TU M'ENTENDS !!! 
*2 x coups*

L'homme-tigre était sonné, sa tête partait en arrière à chaque impact, exténué il attendait que son adversaire mette un terme à son existence. Myst ramassa le bâton au sol.

- Ne t'avais-je pas dit que ceci causerait ta perte ! Fit-il en regardant l'arme.
Tient, c'est curieux je n'avais pas vu ces inscriptions auparavant !
Qu'est-ce que ce vieux fou à fait graver sur son arme ? 

Myst tenta de déchiffrer l'inscription.

"Si l'ombre externe vient, devient lumière interne ! (Technique de l'aube écarlate de la famille Bao)"

Ses mots firent leur chemin dans l'esprit de l'homme-tigre, ils résonnèrent en lui, faisant remonter de lointains souvenirs oubliés.

*Flash-back*
Assis en tailleur au bord d'une rivière le père de Jung enseignait à son fils son art.
- La technique que je vais te révéler s'est transmis dans notre famille depuis des siècles, je t'interdit de l'utiliser mais il te faudra tout de même l'apprendre.
- Père, je ne comprends pas, à quoi bon perdre mon temps à apprendre une chose qui m'est interdite ?
- Ce n'est pas sa connaissance qui t'es interdite mais sa pratique. Cette technique est néfaste pour celui qui l'utilise mais elle l'est encore plus pour celui qui la subit.
- L'avez-vous déjà essayé père ?
- Ni moi, ni aucuns descendants à ma connaissance, mais nous continuons à nous transmettre cet héritage et aujourd'hui, c'est ton tour...
* Fin du flash-back*

- A quoi penses-tu en ce moment gros chat ? Est-ce qu'au moins une créature dans ton genre arrive à penser ? 
*coup*

L'homme-tigre releva la tête les yeux brûlant de détermination. De sa main libre il enfonça une à une ses griffes autour de son cœur, celui-ci se mit à battre de plus en plus fort au point que l’afflux sanguin circula à grande vitesse dans son organisme, sa circulation de Qi fut enfin libre, il pu retrouver petit à petit l'usage de ses jambes, une puissante énergie grandissait en lui.

- Ce...ce n'est pas possible ! Tu ne devrais plus avoir la force de bouger monstre ! 

- ROOOAAAAARRRRRR !!! 

Myst attaqua avec le bâton, la créature se baissa et lui décocha un violent coup à l'abdomen, ses griffes  lui perforèrent l'estomac. Agonisant sous la douleur, il lâcha son arme, sa respiration devenait haletante; il s'allongea doucement sur le sol tout en se tenant le ventre, le sang qui envahissait sa gorge l'empêchait de respirer, il ferma les yeux et doucement se laissa partir. L'homme-tigre de son côté récupéra le bâton, s'en servit pour marcher mais au bout de quelques mètres, les effets  néfastes de sa technique commençaient à se faire sentir. Titubant de plus en plus, il s'écroula à son tour pour sombrer dans un coma. Son corps semblait retrouvait son apparence humaine.

Une équipe rapatria les corps afin que le prochain combat ai lieu. 

"The show must go on"

_________________

Tiens une rose !de la part de : Da' ; ChanGen ; Ayo ; (2x)Turoxs ; TyzanoDéfirium réussi : 17/43
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre
Dieu de la mort
Dieu de la mort
avatar
Messages : 788
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Lun 6 Juil - 10:34

Spectre dans les coulisses vit passer la brancard avec Jungle étalé dessus. Il était agréablement surpris de ce combattant, il l'imaginait déjà sur des champs de bataille à ses côtés lors de ses conquêtes. La plupart des guerriers arrivés à ce stade l'intéressaient et il espérait les impressionner suffisamment pour les recruter. Certains ne semblaient pourtant pas en accord avec ces idéaux, comme le necromancien. Il attendait avec impatience la suite des combats.

_________________


FEEL MY POWER !!! :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2015

MessageSujet: Re: Arène de Durnambul Mar 7 Juil - 21:33

-Quel magnifique combat mesdames et messieurs!!! Et maintenant le prochain combat: Cargot contre Mikado!!

Les deux hommes s'avancèrent et se mirent en position en attendant le gong.
Ce dernier retentit et Cargot se jeta sur Mikado de façon frontale mais au dernier moment il se décala sur la gauche de son adversaire d'un mouvement rapide. Ce dernier donna un coup horizontale avec sa hache qui ne toucha pas l'homme-chat qui s'était déjà baissé et qui prit appuie sur ses mains et envoya son talon droit ,avec un mouvement venant de l'arrière, dans la figure de son adversaire qui roula sur son dos mais fit quelques mètres en arrière avant de se redresser à l'aide de ses mains et de son élan.

Cargot s'était déjà glissé derrière lui et lui envoya un coup d'épée que Mikado esquiva de justesse en se baissant mais Cargot de son autre main donna un coup de griffe en partant de sous le menton de son adversaire. Un flot de sang jaillit alors et Cargot tourna sur lui lui-même et donna un coup de pied avec son pied gauche cette fois dans la figure de son adversaire qui tomba à terre.

Cargot s'avança pour achever son adversaire mais il trébucha, il n'avait pourtant pas vu de glace par terre mais pour une raison inconnue son pied droit semblait engourdi.

Tu combats pied nus. C'est bien dommage pour toi, tu aurais pu me battre si ton corps n'avait pas touché le mien.

Mikado se releva et fit quelques pas en arrière.

-Tu ne t'en es pas rendu compte mais le contact de mon corps a sensiblement refroidi le tien. Ton bras droit ne sera bientôt plus utilisable puis ce sera pareil pour ton autre jambe.
-Pff.... c'est juste un peu de froid ça va vite réchauffer.
-Pas avant que j'en finisse avec toi.

Mikado bougea avec une vitesse bien plus grande qu'il ne l'avait fait jusqu'à présent et attaqua Cargot avec sa hache. Ce dernier ne pu pas esquiver à cause du froid qui avait envahi ses pieds et il se contenta de bloquer avec son sabre. Mikado enchaîna les coups en appuyant puis relâchant rapidement la force exercé sur l'arme de son adversaire et bientôt celui-ci fut désarmé. Mikado donna alors un coup de hache diagonal sur son adversaire qui , à cause du froid dans ses pieds et de la vitesse de son adversaire, ne pu esquiver totalement l'attaque qui le blessa gravement.

Mikado s'arrêta alors et regarda son adversaire qui compris qu'il ne lui restait plus qu'une solution.

J'abandonne.

Cargot abandonne et nous avons donc notre vainqueur en la personne de Mikado!!

Le public qui aurait préféré une mort hua les deux combattants.

Cargot tomba vers l'avant et Mikado le rattrapa. Il plaça le bras de Cargot sur son épaule et l'aida à sortir.

-Pourquoi tu ne m'as pas attaqué une seule fois avec ta main gauche? Tu peux utiliser la magie de la glace avec alors pourquoi ne le fais-tu pas?
-Je dois garder des surprises pour mes prochains adversaires. Regardes plus personne ne m'attaquera à mains nues maintenant qu'ils ont vu ce combat, si tu savais que j'avais cette technique, toi-même tu aurais été plus prudent et il aurait été plus difficile de te battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arène de Durnambul

Revenir en haut Aller en bas

Arène de Durnambul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» résu automatique dans une arène
» Reine d'Arène
» bug Arène Azuria
» [FINI]Premier match d'arène pour un premier badge... ou pas!
» CHAPITRE3. les 77th hunger games, l'arène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RP Fantasy :: Continent Valgor-